Les créanciers de l’antiracisme

Depuis que les dérives de l’indigénisme sont devenues flagrantes, une frange croissante de la gauche antiraciste s’attache au concept de « tenaille identitaire » développé par Gilles Clavreul en 2016 pour décrire la situation d’une pensée universaliste qui devrait lutter, sur son flanc gauche, contre un mouvement indigéniste faisant de la race l’alpha et l’oméga de laLire la suite « Les créanciers de l’antiracisme »

L’enrobage

L’article que nous lirons aujourd’hui est une tribune publiée dans Libération par deux historiens visiblement militants, Sébastien Ledoux et Aurélia Michel. Elle nous fait découvrir une méthode argumentative que nous appellerons « l’enrobage » et qui consiste en un magma de références érudites mal maîtrisées, éventuellement liées par des conjonctions purement formelles.

Le Privilège d’amalgame

Se dégage ce que l’on pourrait appeler un privilège d’amalgame : l’idéologie dominante peut verrouiller le débat, en déterminant quels faits sont significatifs et lesquels ne le sont pas, sans lien avec la pertinence statistique de leur généralisation.